TIGER comprend 18 partenaires basés au Royaume-Uni et en France. Parmi eux, des développeurs de turbines, des sites de démonstration d’énergie hydrolienne, des organismes de recherche et des autorités locales et régionales.

Le projet est dirigé par le centre de recherche britannique OREC (« Offshore RenewableEnergyCatapult ») dont le siège se trouve à Hayle, dans les Cornouailles.

Partenaires du projet TIGER

Partners within the French (Channel) England region

Carte des partenaires de la région France (Manche) Angleterre (voir ci-dessous) et des sites de marée TIGER

Partenaires dans la zone FMA

University of Exeter
Visitez le site Web

1

Université d’Exeter

Selon le palmarès produit par le journal du « Times » qui vise à classer les meilleures universités au monde, l’université d’Exeter figure dans le top 150. Elle participe à plus que 100 projets européens. Elle est forte de plus de vingt ans d’expérience en matière d’analyse des courants marins, de modélisation des ressources et d’hydrodynamique marine, ainsi que de ses connaissances en ancrages, essais, ingénierie de fiabilité, installation, opérations en mer et maintenance.

ORE Catapult
Visitez le site Web

2

ORE Catapult (OREC)

L’OREC, organisation financée par le gouvernement britannique, est le centre de référence au Royaume-Uni pour la technologie de pointe, l’innovation et la recherche relatives aux énergies éolienne, houlomotrice et hydrolienne. Elle participe à des projets collaboratifs à grande échelle pour la recherche et le développement, et à des projets novateurs issues de financements commerciaux et publiques. Elle dirige des établissements en libre accès qui testent la fiabilité des transmissions, contrôlent la fatigue des aubes de turbines et évaluent les défaillances de composants. Elle pilote également des systèmes autonomes pour récupérer des données à distance et procéder à l’inspection du matériel.

Cambrian Offshore South West

3

Cambrian Offshore South West

Cambrian Offshore a été lancée en 2018 pour mener à bien le projet Ramsey Sound Regeneration visant à réactiver un site de déploiement d’énergie hydrolienne, notamment une hydroliennesous-marine reliée au réseau, une sous-station et des infrastructures connexes.

University of Plymouth
Visitez le site Web

4

Université de Plymouth

L’Université Plymouth est une université publique basée principalement à Plymouth (Angleterre) où se trouve le campus principal, mais elle possède des campus et établissements scolaires affiliés dans tout le sud-ouest de l’Angleterre.

Bretagne Développement Innovation
Visitez le site Web

5a

Bretagne Développement Innovation

Bretagne Développement Innovation est l’agence pour l’innovation régionale et le développement économique en Bretagne. Elle comprend 50 collaborateurs.

Electricité de France (EDF)
Visitez le site Web

5b

Electricité de France (EDF)

EDF, grande entreprise française, s’est depuis longtemps investie dans les énergies renouvelables grâce à sa filiale, EDF-RE. EDF possède plusieurs concessions et dirige la plupart des installations hydroélectriques de France. Son intérêt pour les énergies hydroliennes l’a conduite à se pencher sur la question de ce type d’énergie à ses débuts.

Université Bretagne Sud
Visitez le site Web

6a

Université Bretagne Sud (UBS)

L’Université Bretagne Sud est un établissement public et professionnel orienté vers la science et la culture.

Morbihan Hydro Energies
Visitez le site Web

6b

Morbihan Hydro Energies SASU

Morbihan a été créée pour exploiter le potentiel des ressources énergétiques présentes dans les milieux marins. Elle est forte de ses parties prenantes et de sa très bonne connaissance du terrain et modèles de consommation énergétique, mais aussi en matière de distribution et conception de turbines, ainsi que de son expérience en production et installation.

HydroQuest
Visitez le site Web

7a

HydroQuest

Hydroquest est basée à Grenoble, dans les Alpes françaises. Depuis sa fondation en 2010, Hydroquest a développé une gamme complète d’hydroliennes capables de produire de l’électricité grâce aux courants des rivières, estuaires et marées.

Visitez le site Web de SAE
Visitez le site Web de ADN
Visitez le site Web de EFINOR

7b

Normandie Hydroliennes

Normandie Hydroliennes compte SIMEC Atlantis Energy (SAE), AD Normandie et EFINOR parmi ses partenaires. SAE livre tout son savoir et ses turbines au plus grand site d’énergie hydrolienne d’Europe : le site Meygen, en Écosse. ADN est l’agence régionale pour le développement économique en Normandie. EFINOR, basée à Cherbourg, est une entreprise spécialisée dans la métallurgie et la conception, comprenant trois unités d’exploitation : l’ingénierie, la production et la maintenance.

Université de Caen Normandie
Visitez le site Web

8

Université de Caen Normandie

L’Université de Caen Normandie, historiquement orientée vers le monde marin, possède plusieurs unités de recherche spécialisées dans les sciences marines et côtières, ayant acquis des connaissances et un savoir-faire mondialement reconnus dans ce domaine.

Université Le Havre Normandie
Visitez le site Web

9

Université Le Havre Normandie

Le Laboratoire Ondes et Milieux Complexes (ou LOMC) est une unité mixte de recherche affiliée au Centre National de la Recherche Scientifique (ou CNRS) et à l’Université Le Havre Normandie. Il est spécialisé dans les méthodes expérimentales et numériques. Depuis 2008, le groupe de recherche sur l’hydrodynamique marine s’est concentré sur l’énergie hydrolienne. Son excellente réputation est due à sa collaboration avec l’IFREMER sur l’étude de l’énergie hydrolienne relative aux courants marins. Ce groupe d’essais non-destructifs se spécialise dans le contrôle sanitaire des structures métalliques et composites par ultrason.

Partners outside the FCE area

The European Marine Energy Centre (EMEC)
Visitez le site Web
European Marine Energy Centre (EMEC)

L’EMEC est un centre majeur pour les essais, démonstrations et vérifications des hydroliennesinstallées en mer. À ce jour, l’EMEC a inspecté plus d’hydroliennesque tout autre site au monde.

Minesto
Visitez le site Web
Minesto

Minesto est un concepteur de turbines dotées d’un système unique et breveté pour produire de l’électricité à partir des courants de marée. Minesto est présent sur plusieurs sites à travers le monde, notamment en Irlande du Nord, au Pays-de-Galles, dans les Îles Féroé et à Taïwan. Minesto est fort de plus de 5 ans d’expérience en matière d’essais et d’installation de centrales électriques dans diverses localisations.

Orbital Marine Power
Visitez le site Web
Orbital Marine Power

Orbital Marine Power depuis sa création en 2002 dans l’archipel des Orcades, en Écosse, Orbital Marine Power est connu pour ses hydroliennesflottantes innovantes. Sa réputation a grandi grâce à ses connaissances et technologies les plus avancées au monde en matière d’hydroliennesflottantes.

SEENEOH
Visitez le site Web
SEENEOH

SEENEOH, le site d’essais bordelais, est situé sur le plus grand estuaire fluvial : l’estuaire de la Gironde. Les courants y sont accélérés et peuvent atteindre 3,5 m/s avec un marnage dépassant les 5 mètres en période de vives-eaux.

The University of Manchester
Visitez le site Web
Université de Manchester

L’Université de Manchester a apporté son expertise et ses connaissances dans plusieurs domaines de recherche fondamentaux, notamment en matière de 1) procédés d’analyse hydrodynamique appliqués aux hydrolienneset éoliennes en cas de turbulence et marées, 2) techniques de surveillance des conditions intégrées, et 3) méthodes de fabrication innovantes, tout particulièrement pour les structures composites comme les aubes de turbine.

QED Naval
Visitez le site Web
QED Naval

QED Naval est un concepteur de technologies spécialisé dans le secteur des énergies renouvelables marines. Leur plateforme d’abrasion, Subhub, est un système totalement intégré utilisé dans le but de supporter les hydrolienneset tous les éléments nécessaires (y compris des infrastructures électriques) pour générer de l’énergie hydrolienne.

European Regional Development Fund
Visitez le site Web
Européen de développement régional (FEDER)

Le programme Interreg VA France (Manche) Angleterre est un programme de l'Union Européenne qui finance des projets bénéfiques à la région de la Manche (dans le sud du Royaume-Uni et dans le nord de la France), à l’aide du Fonds européen de développement régional (FEDER). Le programme alloue des fonds aux projets dont les partenaires travaillent ensemble pour surmonter des difficultés communes dans la région de la Manche.